La Coupe du monde 1962

La Coupe du monde 1962

La septième Coupe du monde de football a eu lieu au Chili du 30 mai au 17 juin 1962 et a vu le Brésil vainqueur pour la deuxième fois . Lors de cette Coupe du monde on voit vite un déclin des buts à foison pour un jeu plus plus physique et surtout plus défensif. Pelé blessé assez tôt est remplacé par Amarildo qui sauva le Brésil contre l'Espagne d'une élimination précoce. En confiant au Chili l'organisation de cette 7e édition de la Coupe du monde, l'Europe permit à un plus grand nombre de gens de connaître ou de faire connaître ce pays aux dimensions géographiques très disproportionnées : 4 000 kilomètres de longueur pour une largeur d'à peine 2000 kilomètres.


Les équipes qualifiées pour cette éditions de la Coupe du monde de football sont les suivantes :


Europe : Bulgarie , Union soviétique , Tchécoslovaquie, Angleterre , Allemagne de l'Ouest ,Espagne , Hongrie, Italie ,Yougoslavie ,Suisse

Amérique du Nord, Amérique du Sud centrale et caraïbes:
Mexique ,Brésil (champion du monde 1958), Chili (pays organisateur), Colombie , Uruguay

Premier tour:


Lors du tirage au sort , quatres équipes sont désignées têtes de série : le Brésil (champion du monde en titre), l'Italie, l'Uruguay et l'Angleterre . Chaque poule est composée de quatre équipes dans laquelle réside une tête de série. La poule la plus relevée est sans conteste le groupe 2 où figurent l'Italie, la RFA, le Chili (pays organisateur) et la Suisse.

Groupe 1 :
Le groupe 1 se compose de Union soviétique, Yougoslavie, Uruguay, Colombie. Les deux équipes européennes éliminent les équipes sud-américaines. L'URSS termine invaincu et a la tête du groupe mais concède un spectaculaire match nul sur le score de 4 buts partout contre la Colombie.


Groupe II
Le groupe 2 se compose de l' Allemagne de l'Ouest du Chili de l' Italie et de la Suisse.
Le Chili, pays organisateur de cette édition de Coupe du monde, fait honneur à son rang d'hôte en se qualifiant pour les quarts de finale, grâce à deux victoires dont l'une sur l'Italie. Ce match est encore actuellemnt consideré comme le match le plus violent de l'histoire surnomé la « Bataille de Santiago ». La Suisse perd tous ses matchs, tandis que la RFA termine invaincue et en tête (2 victoires pour un nul).

Groupe III
Le groupe 3 se compose du Brésil de la Tchécoslovaquie du Mexique ainsi que de l'Espagne . Le champion brésilien est dans le même groupe que son futur adversaire en finale, la Tchécoslovaquie contre laquelle il est contraint au partage des points sur un score nul et vierge. Pour sa quatrième participation d'affilée, le Mexique ne passe pas le premier tour. Avec 2 points comme le Mexique, l'Espagne est également éliminée.

Groupe IV
Pour sa première participation en Coupe du monde , la Bulgarie, ne marque qu'un seul but et se classe dernière d'un groupe remporté par la Hongrie (2 victoires et 1 nul) devant l'Angleterre (une victoire, une défaite et un nul) deuxième qualifiée.

 

Quarts de finale


Le Chili , pays hôte se qualifie pour les demi-finales en battant l'URSS, après avoir notamment ouvert le score par un but de Leonel Sanchez.
La Tchécoslovaquie élimine les hongrois sur le score le plus minime de 1-0.
Le Brésil élimine l'Angleterre par 3 buts à 1 dont un doublé de Garrincha.
Pour la troisième fois d'affilée, un quart de finale de Coupe du monde oppose la Yougoslavià à la RFA . Battus deux fois , en 1954 et 1958, les Slaves prennent cette fois leur revanche en s'imposant grâce à un but marqué en toute fin de match.


Demi-finales


La première demi-finale est 100 % européenne, et elle voit la Tchécoslovaquie s'imposer face à la Yougoslavie pour se retrouver une deuxième fois en finale de al Coupe du monde , 28 ans après celle disputée contre l'Italie.

Match pour la troisième place


Le Chili réalise la meilleure performance de son histoire en Coupe du monde, en arrachant la troisième place à la dernière minute contre la Yougoslavie qui était déjà demi-finaliste en 1930. Il faudra attendre 2010, soit 48 ans après, pour voir le Chili remporter à nouveau un match en phase finale de Coupe du monde.

Finale


Le Brésil et la Tchécoslovaquie, les deux qualifiés du groupe 3 au premier tour, se retrouvent en finale. Le Brésil parvient à s'imposer en 90 minutes, malgré l'ouverture du score des Européens. L'arbitrage de cette finale a fait l'objet de critiques en Tchécoslovaquie et en URSS, patrie de l'arbitre. En effet, deux penalties en faveur des Tchécoslovaques n'auraient pas été sifflés.

Retour au blog